Chirurgie Maxillo-Faciale et Chirurgie Esthétique du Visage
Chirurgie Implantaire et Pré-Implantaire
Tél : 01 46 24 07 26

22 rue d’Orléans - 92200 Neuilly-sur-Seine

Prendre rendez-vous en ligne

Lexique Médical de nos interventions de chirurgie

fotolia_34852988

    • Chirurgie Orthognathique : Intervention qui permet de modifier la position de la machoire du haut et/ou du bas et d’aligner les dents chez les personnes qui ont un décalage vers l’avant/l’arrière ou le côté.

 

    • Chirurgie Maxillo-Faciale : Chirurgie qui concerne l’ensemble des interventions liées au visage et à la bouche. Elle comprend les opérations réparatrices ou esthétiques, les suites de traumatisme, et les opérations de la bouche non prises en charge par les dentistes (kystes des mâchoires, dents difficiles).

 

    • Greffe Osseuse : ajout d’os synthétique ou prélevé sur une autre partie du corps afin d’augmenter la quantité d’os perdu suite à des pertes dentaires. Cette intervention permet de poser des implants quand la quantité d’os est insuffisante.

 

    • Implant Dentaire : mise en place d’une vis en titane qui sert de racine artificielle après perte d’une ou plusiers dents. Une couronne (dent artificielle) est ensuite fixée à l’implant.

 

    • Injection de Toxine Botulique : Injection permetant de relacher les muscles sous-cutanés et de diminuer ainsi les rides du front et du contour de l’oeil.

 

    • Injection d’Acide Hyaluronique : injection permettant de redonner du volume sous les rides afin de les diminuer.

 

    • Génioplastie : opération du menton qui consiste à avancer ou déplacer l’os du menton vers le haut ou la bas.

 

    • Rhinoplastie : opération du nez en chirurgie esthétique ou réparatrice. la rhinoplastie est dite primaire en cas de première intervention ou secondaire en cas de retouche ou reprise chirugicale.

 

    • Blépharoplastie : opération des paupières en chirurgie esthétique ou réparatrice. L’excedent cutané est retiré et les poches graisseuses traitées afin de retrouvé l’éclat du regard.

 

    • Ptosis : c’est le fait d’avoir une paupière plus basse que l’autre de naisance ou suite à un traumatisme. Le traitement est chirugical par action sur le muscle releveur de la paupière.

 

    • Glande Salivaire Accessoire : petites glandes de 1mm de diamètres qui sécretent la salive et peuvent provoquer une kyste ou une tuméfaction.

 

    • Œdème : c’est le gonflement d’un tissu ou d’un organe suite à une intervention provoqué par un excès d’eau. Il peut apparaitre jusqu’à deux jours après l’intervention. Il se résorbe en une semaine environ.

 

    • Cicatrice : Une cicatrice est la conséquence d’une lésion du derme suite à une blessure ou un acte de chirurgie. La cicatrice peut rougir jusqu’à deux mois après l’intervention puis va s’estomper sur l’année qui suit. L’application de pommmade cicatrisante puis de pansement à à base de silicone permet de les estomper. Des massages pétrissages des cicatrices peuvent être indiqués dans certain cas.

 

    • Consentement : suite aux consultations avec votre chirurgien vous devez être parfaitement informé sur votre intervention : son déroulement,l’hospitalisation, le type d’anesthésie, les suites opératoires, la période de repos et d’arrêt de travail prévisible , les résultats attendus, les complications éventuelles. Si vous pensez avoir bien compris les tenants et aboutissants de l’intervention, le chirurgien vous invitera à signer un document qui détaille celle-ci : le consentement éclairé préopératoire (ou consentement préalable). Il permet de vérifier que vous avez été parfaitement informé sur celle-ci et que vous en assumerez les conséquences.

 

    • Devis : Il diffère du consentement. En effet, il mentionne les frais prévus et notamment la partie prise en charge et non prise en charge par la sécurité sociale.

 

    • Sillon palpébral : souvent souvent plus visible sur la paupière supérieure, ce sillon est lié au muscle releveur de la paupière. Au niveau de la paupière inférieure, ce sillon est lié aux muscles rétracteurs et est plus marqué avec le temps.

 

    • Poche sous les yeux : Il s’agit de poches graisseuses ou hernies graisseuses. Elles résultent d’un amas de graisse localisé juste sous les yeux, et peuvent être traitées lors d’une blépharoplastie. A contrario, en cas de cernes sous les yeux la chirurgie ne sera pas la solution de choix. L’hérédité, le tabac, l’alcool ou encore tout simplement l’âge, sont autant de facteurs qui aggravent leur présence.

 

    • Rides de la patte d’oie : Les rides de la patte d’oie sont les rides situées sur l’exterieur de l’oeil. Elles sont provoquées suite à un relâchement de la peau et à la sollicitation des muscles orbiculaires par les mimiques. Elles sont traitées par l’injection de toxine botulique.

 

    • Rides du lion : Les rides du lion sont celles situées entre les sourcils. Elles sont aussi appelées rides inter-sourcilières ou rides de la glabelle. Elles sont provoquées par la contraction des muscles corrugateurs. Elles sont traitées par l’injection de toxine botulique.

 

    • Rides d’expression : ce sont les rides qui apparaissent suite au relâchement progressif de la peau et aux contractions répétées des muscles du visage. Ces rides d’expression, appelées également « rides dynamiques », s’accentuent avec le tabac, l’exposition au soleil, au vent ou encore avec le stress. Elles sont traitées par l’injection de toxine botulique et d’acide hyaluronique.

 

    • Le sillon naso-génien : également appelé sillon naso-labial, est un pli vertical qui part des ailes du nez (narines) et va jusqu’à la commissure de lèvres, se prolongeant parfois plus bas ou vers les joues, et qui peut donner au visage un air triste. Accentué par le temps ce pli est diminué par l’injection d’acide hyaluronique.

 

    • Ecchymose : Une ecchymose est un “bleu”. C’est la conséquence d’une contusion des vaisseaux sanguins suite à un traumatisme (rupture des capillaires sanguins situés sous la peau). En général, deux semaines sont nécessaires à sa disparition. Sa couleur passe du violet au bleu, puis au vert et enfin au jaune. L’Hélicryse (huile essentielle vendue en pharmacie) peut aider à accélérer sa résorption. L’arnica est efficace pour prévenir le risque d’eccymose.

 

    • Anesthésie générale : elle permet de perdre conscience et de n’avoir aucune douleur. Elle est pratiquée par perfusion et/ou par inhalation au masque. Elle est utilisée pour les chirurgies lourdes dont la douleur ne pourrait être supportée sous anesthésie locale.

 

    • Anesthésie locale : elle permet d’endormir une zone du corps en particulier, sans pour autant faire perdre conscience au patient. Elle est pratiquée par injection (comme le dentiste peut le faire) ou par application d’une crème. Elle est indiquées pour les actes plus légers.

 

    • Chirurgie ambulatoire : chirurgie de jour lorsque le patient sort de l’hôpital le jour même de son admission et ne passe pas la nuit. Un patient opéré en chirurgie ambulatoire est autorisé à rentrer chez lui quelques heures après l’acte l’intervention. Cela est possible pour certaines interventions uniquement.

 

    • Hématome : Un hématome est une poche de sang située sous la peau suite à une rupture vasculaire. Sa couleur est noirâtre, puis devient violacé à bleu le lendemain, et se colore en vert aux alentours du cinquième jour pour enfin virer au jaune vers le dixième jour. Il se résorbe spontannémént en deux à trois semaines.

 

Contacter le secrétariat ou poser une question au Dr Dujoncquoy