GÉNIOPLASTIE

(CHIRURGIE DU MENTON)

Cette procédure permet de déplacer le menton vers l’avant (ou vers le bas) ou de le recentrer au milieu du visage. Le choix de la nouvelle position du menton dépend majoritairement du résultat esthétique attendu et de la position des lèvres au repos (la position du menton doit permettre de laisser les lèvres en position fermée sans forcer). C’est une intervention efficace et fréquemment réalisée.

QUELLES SONT LES ANOMALIES DE POSITION DU MENTON ?

Les disgrâces du menton se remarquent surtout de profil :

Ces anomalies ou dysmorphoses peuvent être associées entre elles.

QUELS SONT LES PRINCIPES D’UNE GÉNIOPLASTIE ?

Une génioplastie est une ostéotomie du menton qui permet de modifier sa position par mouvement de tiroir. C’est une procédure très polyvalente qui permet d’obtenir des résultats spectaculaires. Le menton peut être avancé, reculé, ou déplacé dans un plan vertical. Cette intervention harmonise le visage en équilibrant les rapports entre le menton, le nez, les lèvres, et le front.

Ostéotomie du menton

Ostéotomie de recul ou d’impaction

Un objectif à la fois esthétique et fonctionnel 

En complément d’autres interventions

Cette intervention peut être associée à une ostéotomie sagittale de la mandibule quand toute la mâchoire est trop reculée ou à une ostéotomie bi-maxillaire dans le cadre d’une chirurgie orthognathique plus complexe (la chirurgie orthognathique est la chirurgie de correction des décalages et des déformations de mâchoire).

Une rhinoplastie peut être combinée à la génioplastie. On parle alors de profiloplastie.

– Certains chirurgiens proposent de poser une prothèse de menton. Cependant le docteur Dujoncquoy préfère ne pas poser de prothèse au niveau du menton car les résultats sont imparfaits et bien moins naturels.

– On peut aussi réaliser une injection de produit de comblement avec de l’acide hyaluronique. L’effet est beaucoup plus léger et surtout temporaire.

À partir de quel âge une génioplastie peut-elle être realisée ?

Une génioplastie (ostéotomie du menton) sera proposée dès que la croissance des os du visage est terminée, c’est à dire à partir de 16 ans. Cependant, on intervient dès l’âge de 12 ou 13 ans chez les enfants qui ont un menton reculé et une difficulté à fermer la bouche sans forcer. Ceci à la demande de leur orthodontiste et des parents.

Avant la chirurgie

Avant un acte de chirurgie esthétique deux consultations préopératoires espacées de 15 jours sont nécessaires. Ce délai est légal et est surtout utile car la qualité des consultations est primordiale à l’établissement d’un projet opératoire et à la création d’une relation de confiance entre le patient et son médecin.
Lors de ces consultations, le docteur Dujoncquoy discutera avec vous du plan de traitement précis. Il vous expliquera les modalités et les risques liés à l’intervention et vous remettra un devis détaillé.

L’intervention

L’intervention s’effectue uniquement par l’intérieur de la bouche et il n’y a pas de cicatrice externe visible. Il n’y a donc pas de cicatrice sur la peau. L’os du menton est séparé au Piezotome (technique ultrasonique) et déplacé vers l’avant et plus haut (ou plus bas) de manière à allonger le visage, ou le raccourcir chez les patients qui ont un visage long (« long face ») ou un visage court (« short face ») en fonction de leur demande esthétique. L’os du menton repositionné est stabilisé par des vis et consolide rapidement. Ces vis ne provoquent pas d’allergie ou de rejet et il n’est pas néces- saire de les retirer car on ne les sent pas. Elles se voient uniquement sur la radiographie et ne « sonnent pas dans les aéroports ». Elles sont bio-compatibles et en titane, c’est à dire de la même composition que les implants dentaires ou les prothèses en chirurgie orthopédique.

Suites opératoires

Pas de pansement
Oedème et gonflements du menton : 10 à 15 jours Ecchymoses (bleus) au menton : 10 à 15 jours
Alimentation : tiède et molle pendant une semaine
Les fils sont résorbables mais parfois retirés au dixième jour Résultats immédiats : visibles à 10 jours
Consolidation et résultat définitif visible à 6 semaines
Sport : éviction pendant 1 à 2 mois.

Risques d’une genioplastie

Les complications connues sont :
Diminution quasi systématique de la sensibilité de la peau de menton et des lèvres pendant quelques jours avec engourdissement des gencives et des dents. Ceci est transitoire et peut parfois durer quelques semaines avant de totalement disparaître. Très rarement une perte de sensibilité peut perdurer au niveau de la peau des lèvres et du menton plus longtemps.
Défaut de consolidation osseuse. Cette complication est exceptionnelle.
Hématome compressif. Cette complication est exceptionnelle et nécessite une ré-intervention.
– Les infections sont très rares.

INFORMATIONS PRATIQUES

Pour toute question, n’hésitez pas à contacter le secrétariat ou poser une question au Dr Dujoncquoy.