TOXINE BOTULIQUE

(INJECTION D’AZZALURE® OU BOTOX®)

QU’EST-CE QUE LA TOXINE BOTULIQUE ?

La toxine Botulique est une substance qui diminue la contraction des muscles. Elle a été à l’origine utilisée en médecine pour traiter les spasmes musculaires, le strabisme, et la transpiration excessive. Depuis maintenant plus de 20 ans cette molécules est utilisée pour traiter les rides d’expression du visage en les estompant. Les différentes marques connues sont l’Azzalure®, le Vistabel®, et le Bocouture®.

QUELLES SONT LES ZONES TRAITÉES ?

Un examen préalable et un interrogatoire médical permettent de repérer les zones à traiter et d’éliminer d’éventuelles contre-indications.

CONTRE-INDICATIONS

La toxine Botulique ne peut être utilisée dans les cas suivants : grossesse, allaitement, hypersensibilité, maladies neuro-musculaires, maladies neurologiques (comme la myasthénie et la sclérose latérale amyotrophique), ou prise d’aminoside (qui est un antibiotique).

QUELLE EST LA DIFFÉRENCE AVEC L’ACIDE HYALURONIQUE ?

L’acide hyaluronique permet d’apporter du volume sous la peau contrairement à la toxine botulinique qui est un relaxant musculaire. C’est un produit de comblement qui permet de restaurer les volumes perdus.
Le Botox n’apporte pas de volume contrairement à l’acide hyaluronique. Il permet de relâcher les muscles responsables des rides.

La toxine botulique est destinée aux patient(e)s qui souhaitent traiter leurs rides et conserver des expressions naturelles. Les protocoles ont évolués et laissent maintenant place à des résultats plus softs et plus naturels.

Les soins peuvent être débutés dès 30 ans avant que les rides ne commencent à s’encrer. Un traitement préventif sera efficace et retardera l’appa- rition des rides de plusieurs années. L’avantage est que l’effet est réversible mais que le bénéfice lié à la diminution des contractions musculaires répétées pendant 6 mois n’est pas perdu. Même si vous ne faite pas de nouvelle injection, votre peau sera moins marquée car elle aura été mise au repos plusieurs mois .

Avant une séance de botox

– Evitez la prise d’anticoagulants ou d’anti-inflammatoire dans les 10 jours qui précèdent pour limiter le risque d’hématome.
– Le jour de votre séance nous n’avez pas besoin d’être à jeun. Il est recommandé de ne pas boire d’alcool et ne pas s’exposer au soleil dans les heures qui précédent l’injection.
– Il convient de venir sans maquillage.
– Pour un confort optimal, il est conseillé d’appliquer 45 minutes avant une crème anesthésiante de type Emla® (vendue en pharmacie) sur les zones à injecter. Cette pommade blanche pénètre rapidement la peau et l’anesthésie partiellement. Elle permet de rendre la séance plus confortable. Demandez un ordonnance à mon assistante.
– Vous pouvez prendre un traitement homéopathique pour limiter les risques d’œdèmes ou de rougeurs après les injections. Demandez conseil à votre pharmacien.

Comment se passe l’injection ?

Une connaissance particulière de l’anatomie du visage, de la médecine esthétique, et une habitude aux injections est nécessaire. De très faibles doses suffisent le plus souvent à obtenir un résultat parfait tout en permettant de conserver les expressions essentielles au visage. L’injection s’effectue au contact des muscles responsables des rides, à l’aide d’aiguilles très fines pour que la séance soit confortable.
Lors d’une première séance il est conseillé de limiter la dose de produit utilisée pour que l’effet soit discret et reste naturel.

À la suite d’une séance de Botox

Vous pourrez reprendre vos activités sociales et professionnelles quelques heures après la séance. Évitez simplement durant les 24h à 48h qui suivent :

– de masser les zones injectées
– de porter un casque de moto pour de ne pas perturber le diffusion du produit.
– le sauna ou hammam pendant quelques jours pour ne pas risquer de désactiver le produit.
– le sport

Les effets secondaires

Une injection de botox peut dans certains cas entrainer des maux têtes pendant quelques jours. Un bleu ou un hématome. Ces effets indésirables sont heureusement peu fréquents.

L’effet de la toxine apparaît 2 à 5 jours après l’injection et sera optimal après 10 jours.
La durée d’action du Botox est de 4 à 6 mois. Le résultat est naturel si les zones traitées sont bien choisies et si les doses injectées sont précisément contrôlées. Votre médecin doit avoir une expertise dans l’utilisation de ce produit. On évite par exemple de bloquer les expressions et la mimique du visage en adaptant la dose à chaque point d’injection.
En cas de fracture dermique (ride profonde) une injection de Botox peut ne pas relâcher totalement la ride mais le bénéfice sera clairement visible. Il pourra être complété par une injection d’Acide Hyaluronique qui apportera du volume et remettra en tension la peau.

On peut renouveler les injections de Botox tous les 4 à 6 mois. Un renouvellement régulier des séances permet d’optimiser l’effet et sa durabilité dans le temps mais n’est pas indispensable car même si vous ne réitérez pas l’injection vous bénéficiez du relâchement musculaire pendant plu- sieurs mois. Vous aurez dans tous les cas ralenti la progression des rides. Ne vous sentez pas obligé de revenir tout de suite.

INFORMATIONS PRATIQUES

Pour toute question, n’hésitez pas à contacter le secrétariat ou poser une question au Dr Dujoncquoy.